Historique Du Cinéma Algérie (1962-2002)

La Cinémathèque algérienne est créée en 1965 par Ahmed Hocine. Le colonialisme et le mouvement de libération nationale sont présents dans et dès les premières oeuvres, avec notamment Le Vent des Aurès de Mohamed Lakhdar-Hamina en 1967. Puis la guerre laisse la place dans les années 70 aux préoccupations sociales qui accompagnent la période de construction du socialisme.  Totalement immergé dans le contexte politique et social, le cinéma s’oriente vers des sujets où se croisent, selon les sensibilités des réalisateurs, le statut et l’émancipation de la femme (dans Elles d’Ahmed Lallem en 1966, Leila et les autres de Sid Ali Mazif en 1977 et La nouba des femmes du mont Chenoua de Assia Djebar la même année), le déracinement et l’émigration (Ahmed Rached y montre, en 1978 dans Alice au pays des mirages, la condition faite aux émigrés algériens en France), la dénonciation de l’administration, le soutien aux peuples encore en lutte pour leur libération… La situation et la glorification de la paysannerie seront des thèmes largement abordés, comme dans Le Charbonnier de Mohamed Bouamari, en 1972, qui dresse un sombre tableau de la condition paysanne. Noua (1973) d’Abdellaziz Tolbi et Les Nomades (1976) de Sid Ali Mazif sont emblématiques de la volonté des cinéastes de s’ancrer dans le terroir originel. Les années 70 sont les années fastes du cinéma algérien. Il sort environ cinq films nationaux par an et les salles obscures du pays sont largement fréquentées par la population. Point d’orgue de ce succès : la Palme d’or cannoise décernée en 1975 à Mohamed Lakhdar-Hamina pour ses Chroniques des années de braise. 44 millions de spectateurs iront voir le film en Algérie. Un chiffre énorme au regard des 20 millions d’habitants que compte alors le pays. La situation et la glorification de la paysannerie seront des thèmes largement abordés, comme dans Le Charbonnier de Mohamed Bouamari, en 1972, qui dresse un sombre tableau de la condition paysanne. Noua (1973) d’Abdellaziz Tolbi et Les Nomades (1976) de Sid Ali Mazif sont emblématiques de la volonté des cinéastes de s’ancrer dans le terroir originel. Les années 70 sont les années fastes du cinéma algérien. Il sort environ cinq films nationaux par an et les salles obscures du pays sont largement fréquentées par la population. Point d’orgue de ce succès : la Palme d’or cannoise décernée en 1975 à Mohamed Lakhdar-Hamina pour ses Chroniques des années de braise. 44 millions de spectateurs iront voir le film en Algérie. Un chiffre énorme au regard des 20 millions d’habitants que compte alors le pays.  Le début des années 70 est aussi marqué par la prééminence du point de vue national et patriote dans les oeuvres cinématographiques. Il faut attendre Merzak Allouache avec sa comédie de mœurs Omar Gatlato en 1975, voir le cinéma arriver en ville. A partir des années 80, une génération de réalisateurs « émigrés » fait irruption. Quelques cinéastes tournant en France sur le thème de l’émigration ou de la banlieue se font remarquer, tel Mehdi Charef avec Thé au harem d’Archimède (1985).

Pour toucher un public plus large, certains réalisateurs vont tourner en français avec des acteurs européens et à la fin des années 80, les productions prennent des directions plus universelles.La fin des années 90 est marquée par une grande lassitude et un désarroi qui s’exprime dans les films de façon ironique et désabusée. Avec Salut Cousin ! (1996), Merzak Allouache livre une comédie amère sur la perte de repères de la jeune génération et Mohamed Chouikh choisit de conter dans L’Arche du désert (1997), la dégradation des relations dans la société. C’est alors qu’émergent trois films tournés en langue berbère : La Colline oubliée d’ Abderrahmane Bouguermouh, La Montagne de Baya d’Azzedine Meddour et Machaho de Belkacem Hadjadj qui, au-delà de leurs thèmes, redonnent aussi à l’Algérie sa dimension berbère. Aujourd’hui, des Français d’origine algérienne se font remarquer, tels Zaïda Ghorab-Volta ou très dernièrement Rabah Ameur-Zaïmeche avec Wesh wesh, qu’est-ce-qui se passe (2002), sur une victime algérienne de la double peine.Certains Algériens, exilés en France, reviennent également sur leur terre natale, comme Allouache Merzak qui y tourne L’Autre monde en 2001, après sept ans d’absence.  L’Algérie des premières années de l’indépendance était fière de son réseau de plus de 400 salles. Aujourd’hui, il en reste à peine le dixième… L’Algérie doit désormais se reconstruire une existence, avec l’aide de son cinéma, car l’absence d’images contribue à déréaliser cette nation, et à construire un pays fantasmé qui n’existe pas. L’importante enveloppe budgétaire allouée pour l’Année de l’Algérie, ainsi que pour le Millénaire d’Alger en 2002, apparaît comme un réel facteur de relance de la production cinématographique, et contribue de ce fait à enfin faire renaître un optimisme certain chez les cinéastes algériens. La richesse historique et culturel de l’Algérie est riche et variés, en vous rendant en Algérie vous apercevrez par vous même de cette diversité historique du notamment au passage de la France. Ainsi vous pourrez apercevoir le style de construction typiquement français en vous rendant à Oran ou à Alger (ou dans n’importe quels autres villes algériennes). Il existe également divers monuments datant de la période du colonialisme français et espagnol. 

199 commentaires à “Historique Du Cinéma Algérie (1962-2002)”


1 2 3 14
  1. 0 klark 12 jan 2015 à 3:10

  2. 1 Larry 13 jan 2015 à 2:25

    Hold the line, please http://www.fitco-consulting.com/blog/college-papers-writing-services/ global warming research paper topics In the documents seen by Reuters, prosecutors said there was »total confusion » regarding the IOR’s accounts with CreditoArtigiano and other Italian banks, making it impossible toidentify the clients involved. The banks declined to comment.Credito Artigiano is not under investigation.

  3. 2 Filiberto 13 jan 2015 à 2:43

    Where did you go to university? buy soma in georgia It is under pressure from India’s weakest economic growth ina decade and a record high deficit in the current account, thebroadest measure of a country’s international trade, of 4.8percent of GDP last fiscal year.

  4. 3 Walker 14 jan 2015 à 1:03

    Do you know each other? noble status sale papers eastern « When we recite our poems, we remove our pain, » says Seeta Habibi, Country Director for the Afghan Women's Writing Project, a group established with the help of writers living in the United States.

  5. 4 Nickolas 14 jan 2015 à 1:07

    How much is a Second Class stamp? http://www.trainingfortransformation.ie/index.php/best-college-essay-writing-services pay for report homework Donatella Versace told Italian newspaper Il Sole 24 Ore thefirm was vetting offers from investors interested in buying aminority stake. A source said earlier this month the fashionhouse is looking to sell a stake of up to 20 percent, valuingthe group at more than 1.2 billion euros ($1.6 billion).

  6. 5 Gavin 14 jan 2015 à 1:07

    Through friends http://www.trainingfortransformation.ie/index.php/best-college-essay-writing-services single0sex school annotated A video of what it might look like was a big hit on YouTube and won thousands of « likes » on Facebook. That success led to a Kickstarter campaign that aimed to raise £200,000 to produce a prototype. Sadly, the project was not fully funded.

  7. 6 Sammy 14 jan 2015 à 1:08

    I’d like to pay this cheque in, please http://inwa-nordicwalking.com/have-any-one-ever-write-my-papers/ homework The clock kept ticking for what seemed like an interminable length while jurors, the judge, the parents of Zimmerman and Martin stared at the defense table as silence befell the courtroom and O’Mara sat down.

  8. 7 Orville 14 jan 2015 à 1:23

    I’d like some euros purchase provigil modafinil The NAO report shows £743m capital spending has been carried out creating 174 new free schools since 2010 providing an estimated 24,000 places. The overall capital cost of the programme is set to rise to £950m.

  9. 8 Johnnie 14 jan 2015 à 1:27

    Jonny was here cash advances no fax Major League Baseball chief operating officer Rob Manfred took the stand on Thursday in defense of MLB’s suspension of Alex Rodriguez, but the sport’s chief steroid buster saved his harshest words for the lawmakers who spoke outside the arbitration hearing at 245 Park Ave.

  10. 9 Wilfred 14 jan 2015 à 2:19

    Did you go to university? forest researc papers online research paper online photographic « Obviously, it was an unusual day from start to finish, » defense attorney Steve Cline told the U-T. « I mean, I appreciate that she honored the request for them to marry. But, I’ve never seen anything like that. »

  11. 10 Hubert 14 jan 2015 à 5:54

    Insufficient funds impenetrable monthly loan payment formula eminent sweat Royal Mail’s duty to deliver to all 29 million homes in theUK will survive privatisation, the government has said, as itunveiled plans for the most significant state sell-off since therailways in the 1990s. ()

  12. 11 Leopoldo 14 jan 2015 à 14:04

    This site is crazy :) bill consolidation program The first attempt by the two Australians ended at Yarmouth with a cracked cylinder head and pilot exhaustion. They started again on 25 August but their seaplane crashed into the sea north of Dublin when Harry Hawker’s foot slipped off the rudder pedal while landing. The aircraft was destroyed and Harry Kauper broke his arm. but Harry Hawker escaped unscathed. Hawker had flown over 1000 miles of the 1540 mile race before crashing – the longest distance flown over water at the time.

  13. 12 Camila 14 jan 2015 à 16:25

    A packet of envelopes abilify 15mg hinta Despite Linda Thompson being reared in the U.K., the new CD has a strong New York connection. Much of it was recorded in Brooklyn. One song, “Paddy’s Lamentation,” first appeared in Martin Scorsese’s “Gangs of New York.” And Linda recorded “Blue Bleezin’ Blind Drunk” at the late, lamented Bottom Line. An a capella piece about a beaten wife, “Drunk,” shows the star’s voice at its most goldenly lonely.

  14. 13 Shelton 18 jan 2015 à 1:47

    Have you read any good books lately? purchase anaprox Art is not sports. Art is an activity in which one human heart communicates to the other human heart. If Vermeer used this method, which Tim believes pretty strongly he may have used, that makes Vermeer better, not worse. What this means is that Vermeer was not only someone with wonderful and beautiful ideas, and someone capable of miraculous compositions, but that he was willing to put in the incredibly intense work to translate those ideas to paint on canvas. And it’s very possible that Vermeer himself may have invented this device.

  15. 14 Jacob 18 jan 2015 à 16:15

    How much is a Second Class stamp? nicer quick money saving tips greasy belong Now, finally, it all comes to a head, and many on both sides of the Atlantic hope that this will indeed be the “first of many trips to Africa » by the president, as was said by now U.S. Trade Representative Michael Froman at our annual meeting in March. 

1 2 3 14

Laisser un commentaire


Cinéma

Cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Calendrier

octobre 2009
L Ma Me J V S D
     
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

Horreur Vhs Collector |
obsidiennes |
Pour ceux qui aiment le cinéma |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une semaine autour des "Swi...
| CINEFIL INFO
| UNE BIBLIOTHÈQUE DE FILMS C...